Taekwondo

Taekwondo

Bien qu’il soit difficile de dater avec exactitude l’apparition du taekwondo dans l’histoire de Corée, les archéologues ont noté la présence d’illustrations représentant les mouvements basiques de ce sport, dans des tombes royales d’environ 2000 ans.

Ses mouvements puisent leurs origines dans différents arts martiaux qui existaient alors dans le pays. Anciennement appelé Subakhi, ce n’est qu’en 1955 qu’il est officiellement reconnu comme Taekwondo par les écoles coréennes d’art martiaux, sous l’impulsion du maître Choi Hong Hi. Devant le succès de l’importation de ce sport dans le monde, la Fédération Internationale de Taekwondo vit le jour en 1966.

Les principales règles du Taekwondo

Tous les coups doivent impérativement être portés debout, au-dessus de la ceinture et à l’intérieur de la zone de combat. Des points sont comptés en fonction des coups portés et des fautes commises. Pour gagner le combat, il faut comptabiliser un total de 12 points, ou avoir un écart de 7 points supérieurs à son adversaire, pour un maximum de trois rounds. Si au bout des trois rounds les combattants ne peuvent être départagés au nombre de points, un quatrième round est entamé : le premier point gagné ou perdu décide du vainqueur.

Les sous-disciplines du Taekwondo

Lors des compétitions, le taekwondo peut être représenté par l’une des disciplines suivantes :

  • Le combat libre : lors de ce combat, les coups doivent être maitrisés et une certaine expérience est nécessaire pour pouvoir participer à ce type de lutte.
  • Les poomses, les tuls et les formes : les adversaires ne s’affrontent pas en portant des coups, mais en effectuant une série de mouvements. Leur victoire dépend ici de la perfection de leurs gestes.
  • La casse : il s’agit probablement de la discipline la plus spectaculaire de ce sport, car les adversaires doivent remporter la victoire en cassant des planches, grâce à leurs coups de poings et de pieds.
  • Les techniques spéciales : cinq démonstrations de techniques spéciales sont demandées aux sportifs. Celui qui les effectue le plus haut possible est déclaré vainqueur.

Source de l’image : flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *