Karaté

Karaté signifie “la Main Vide” (Kara=vide, Te=Main) pour exprimer autant sa nature que sa philosophie; une discipline où la main est vide de toute arme et de toute mauvaise intention.

homme et femme en kimono faisant du karaté

Le karaté est originaire de l'île d'Okinawa.

“Kara” signifie également “Chine,” indice de ses origines. En effet, le karaté est originaire de l’île d’Okinawa, dans un petit archipel à l’est de la Chine et au sud du Japon, tour à tour sous l’emprise de l’un puis de l’autre. Au XVIIe siècle, le conquérant Japonais décréta la peine de mort à tout natif trouvé avec une arme. Les insulaires ainsi oppressés en vinrent donc à combiner des techniques locales avec celles du Chuan Fa (“art du poing”) Chinois pour créer un système codifié de combat sans armes auquel ils donnèrent le vocable inoffensif de Te (“Main”).

Si le karaté ne libéra pas les habitants d’Okinawa de l’autorité Nippone, il attira cependant l’intérêt des Japonais qui, au XXe siècle, l’importèrent au pays pour le développer vers sa forme actuelle. Le Maître Funakoshi Gichin mena ce mouvement en officialisant le vocable karaté pour décrire sa forme éducative et sportive moderne.

Le karaté est essentiellement un style de combat par coups frappés, portés par toutes les extrémités du corps; mains, pieds, coudes, genoux et parfois même la tête sont utilisés. L’entrainement du karaté est orienté vers la puissance de ces parades et attaques pour la mise hors de combat rapide et expéditive de l’adversaire.

On perçoit ici le souvenir de ces paysans démunis en conflit mortel avec des guerriers entraînés, en armure et armés jusqu’aux dents; la mort attendait celui qui n’abattait pas ceux-ci d’un coup. Cette attitude martiale se retrouve ainsi aujourd’hui dans certains entraînements spécifiques au karaté, comme le durcissement des armes naturelles, la vigueur des séances d’apprentissage, la règle sportive du “coup unique” (“Ippon”) assurant la victoire, mais surtout dans le “zanshin” ou “l’esprit de décision.” Cette notion est le fondement même du karaté; la volonté inébranlable de mobiliser toutes ses ressources physiques et mentales pour atteindre sa cible, qu’elle soit le point le plus vulnérable du corps de l’adversaire… ou tout objectif dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *