Ju-jitsu

Ju-jitsu

Le Ju-Jitsu est un art martial originaire du Japon qui date de l’époque féodale. On dit qu’il a été élaboré par des paysans qui n’avaient pas le droit de se battre avec des armes et qui ont donc créé cette forme de combat à mains nues.

Les Samouraïs l’ont développé : en effet lorsqu’un adversaire se trouvait désarmé, il fallait abandonner sa propre arme, par souci d’équité. Un code moral exigeait l’égalité entre deux combattants. Il fallait donc pour le Samouraï poursuivre le combat à mains nues. C’est ainsi que s’est affinée la technique.

Le Ju-jitsu est également appelé « art de la souplesse » : cette idée de souplesse apparaît comme une attitude à adopter face à un adversaire plus fort, sans lui opposer de la force. De là sont apparues différentes techniques pour éviter l’adversaire, canaliser sa force afin d’en prendre le contrôle par des déplacements et attaques savamment effectuées en se concentrant sur les points vitaux et les articulations de l’adversaire.

Cet art martial combine donc des techniques de combats ancestrales et une attitude loyale dans l’adversité. Le Ju-Jistu associe coups, projections et contrôles, synthétisant l’ensemble des techniques de combat en corps à corps.

Le Ju-jitsu est considéré partout dans le monde comme une discipline à part entière, sauf en France où il appartient à la fédération française de Judo (FFJDA) qui organise  les compétitions. Pour consulter tous les derniers résultats sportifs, il suffit de se rendre sur Radio.fr.

En France, on enseigne le Ju-jitsu dans les clubs en tant que sport et technique d’autodéfense. (Au début, l’enseignement traditionnel sous forme d’autodéfense était majoritaire en France). C’est un art martial traditionnel très apprécié des femmes.

Il y a de nombreux atouts à pratiquer le Ju-Jitsu : il permet d’une part d’améliorer sa force physique et il transmet des valeurs morales. Enfin c’est une pratique attrayante et efficace pour se défendre qui permet de se réaliser pour ceux qui souhaitent progresser dans les grades.

Les niveaux du plus faible au plus fort en Ju-jitsu sont déterminés par la couleur de la ceinture dans cet ordre croissant : blanche, jaune, orange, verte, marron, noire. Puis rouge & noire, blanche et noire et enfin rouge.

Source de l’image : flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *