Boxe

La boxe, souvent surnommé le “noble art”, est aujourd’hui considéré comme l’un des sports modernes les plus emblématiques. Véhiculant des valeurs de respect de l’adversaire, de travail, de rigueur et de volonté, la boxe a le mérite de forger le corps comme le mental. Actuellement, il existe de nombreuses disciplines dérivées de la boxe traditionnelle : le kick-boxing, la Savate ou boxe française et la boxe thaïe sont les plus connues après la reine de la discipline, la boxe anglaise.

Deux boxeurs

La boxe est aujourd'hui considéré comme l'un des sports modernes les plus emblématiques.

La discipline mère : la boxe anglaise

Il s’agit de la forme de boxe la plus répandue. Largement glorifiée par la saga Rocky, cette discipline réunit deux adversaires munit de gants rembourrés sur un ring. Les coups ne peuvent être portés qu’avec les poings et doivent uniquement toucher le visage ou le buste de son adversaire. Aucun coup en dessous de la ceinture n’est autorisé. Le combat est divisé en rounds séparés d’une minute de repos. La victoire s’obtient en remportant le maximum de points grâce à des coups nets et précis ou bien en mettant son adversaire K.O, ce qui arrive plus rarement qu’on ne le croit.

Les autres formes de boxe

Contrairement à sa cousine anglo-saxonne, la Savate autorise les coup de pieds. Assez méconnue, cette discipline est pourtant particulièrement efficace en combat réel. De son côté, la variante thaïe se distingue en autorisant l’usage des coudes et des genoux lors du combat, ce qui rend cette discipline particulièrement violente. Enfin, le kick-boxing qui autorise l’usage des pieds et des poings, est une des forme de boxe très influencée par des arts martiaux et notamment par le karaté. Néanmoins, pour débuter, il est conseiller de se former d’abord uniquement avec les poings avant de se diriger vers des disciplines où les coups de pieds sont autorisés.

Le pugilat, l’ancêtre de la boxe moderne

Le pugilat est apparu lors de l’antiquité chez les civilisations sumérienne, égyptienne et surtout grecque. C’est cette dernière qui va élevée cette discipline au même niveau que la philosophie. Respectant à la lettre l’adage “un corps sain dans un esprit sain”, le philosophe Platon et le mathématicien Pythagore participèrent notamment aux Jeux Olympiques en tant que pugilistes, prouvant qu’une tête bien pleine ne doit pas être un frein à la pratique d’un sport de combat.

Ainsi en France, pour ceux qui souhaiteraient marcher dans leurs pas et s’initier à la boxe, les salles les plus emblématiques sont le Central sporting club, la salle Wagram, le Vélodrome d’Hiver ou encore le Palais des sports de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *